Voyage au long cours avec les chevaux

Je rêve d’un voyage au long cours pour vivre en parfaite harmonie avec les chevaux et la nature. Depuis que j’ai rencontré Ganesh, le cheval a pris une grande place dans ma vie.

Voyage au long cours

Mais avec l’arrivée d’Epona, ce voyage sera possible, au plus tôt, dans 3 ans. J’aurai 55 ans et ce serait vraiment un cadeau magnifique.

En attendant, je fais des randonnées locales pour essayer les équipements. Je me suis équipée d’un tapis de randonnée assez long pour ma selle et mes sacoches. Gaya fait ses premières balades montées avec son cavalier. J’ai aussi trouvé un tapis confortable pour elle pendant les soldes.

Ganesh est vraiment très gros avec son chargement mais ces sacoches tiennent vraiment bien, même au galop. Nous ne sommes pas gênés car tout ça se fixe parfaitement sur ma selle.

Passage par la rivière

Quand nous partons, nous avons un petit rituel pour hydrater les chevaux ainsi que leurs pieds. La rivière est rafraîchissante, même pour nous. Après la baignade, tout le monde en selle !!! Nous connaissons quelques parcours sur lesquels nous trouvons de l’eau parce que Ganesh a souvent soif. Il fait vraiment très chaud cet été.. ou particulièrement froid selon les caprices de la météo.

J’ai repéré les coins tranquilles pour pique-niquer et laisser les chevaux en liberté. Nous nous entraînons pour notre voyage au long cours en autonomie. David prépare la bouffe et je charge l’eau ainsi que des vêtements de rechange. Je prends même de la lecture et un carnet d’écriture pour occuper mes pauses.

La pause

Nous avons des amis parmi les arbres et leurs branches attendent nos équipements. Quand aux chevaux, ils ont de l’ombre et de l’herbe bien verte. Notre repas contient les légumes du potager et des fruits.

Les chevaux font la sieste dans la pinède aux heures les plus chaudes. Nous repartons en fin d’après midi quand il fait un peu plus frais. J’ai des gilets jaunes pour les chevaux dans mes bagages alors même en pleine nuit, Ganesh et Gaya sont bien visibles.

J’adore la compagnie de ces chevaux si paisibles. Ils m’inspirent et je me sens profondément bien avec eux. Je savoure l’instant présent et le paysage de nos montagnes.

Epona nous a attendu sagement au pré mais bientôt, elle pourra venir avec nous. La semaine dernière, les loulous ont changé de pâturage mais nous avons encore de belles randonnées à venir.

Epona nous a attendu sagement au pré

Author: Angélique

Savoir écouter les chevaux pour une expérience sensible de la nature
Naturopathe et Ecothérapeute (Une quête de soi avec le cheval pour guide)
Conférencière, Auteur
Études et recherches : Éthologie et cognition comparée

Merci de laisser une trace de votre passage, je vous lirai avec plaisir.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.