Animal Totem : Un compagnon de vie

Dans toutes les traditions chamaniques, l’homme cherche à se relier avec son animal totem. Ils nous accompagnent, nous inspirent et nous encouragent sans jamais interférer dans notre libre arbitre. Je vous invite à rencontrer le vôtre grâce au podcast que vous trouverez en fin d’article.

La reliance animale

J’ai rencontré mon animal totem en août 2016 et je partage ma vie avec lui. C’est l’animal qui vient à nous plus que nous allons à lui. Si vous rêvez de rencontrer un ours, un aigle ou un lion, peut-être serez-vous visités par une fourmi ou une limace.

Mais d’un point de vue chamanique, aucun animal n’est supérieur à un autre. L’araignée par exemple a le pouvoir de jeûner pendant plusieurs mois sans bouger. Elle vient ainsi enseigner la patience et la sobriété volontaire.

La grenouille est connue dans le monde chamanique pour les vertus de sa peau. La peau de grenouille était utilisée pour fabriquer des onguents et soigner autant l’eczéma, les psoriasis que les verrues.

Le saumon remonte la rivière. Lorsqu’il se présente à nous, c’est généralement pour nous inviter à remonter le temps, à revisiter notre histoire. Chaque animal a une qualité particulière et vient nous la présenter au moment de la rencontre.

Comment rencontrer votre animal totem ?

Je vous propose une méditation afin de vous relier à votre animal totem. Relaxez-vous, respirez profondément. La rencontre peut être accompagnée du tambour ou avec une musique particulière. Le voyageur explore les mondes d’en bas comme il voyage dans les tréfonds de son inconscient et dans ses univers parallèles. Vous y rencontrerez votre animal totem car il viendra vers vous.

L’animal totem apparaît généralement comme une vision assez claire. Cette vision peut être fugitive ou plus récurrente. Nous n’avons qu’un animal totem, même si nous pouvons rencontrer d’autres formes d’animaux qui sont des animaux de guérison, des animaux qui nous accompagnent ponctuellement. L’animal totem nous est fidèle et nous accompagne toute notre vie.

Après la rencontre avec votre animal totem, il n’est pas rare que sa présence se manifeste sous d’autres formes. Parfois, une image dans un magazine va attirer votre attention et ces visites vont confirmer votre lien avec lui.

Vivre avec votre animal totem

Si cette rencontre est une initiation déterminante dans le parcours chamanique, je vous rappelle que vous conservez votre libre arbitre. En aucun cas, votre totem ne doit décider pour vous. Nous avons chacun une place à prendre sur la terre pour incarner pleinement notre mission de vie.

Vous avez des qualités particulières comme par exemple : la patience, la fougue, le courage, l’habileté. C’est lorsque ces défis terrestres nous semblent hors de portée que les totem apparaissent. Ils vous rappellent qu’entre vos pulsions animales qui nous attirent à la terre, et l’aspiration spirituelle qui nous élève vers les cieux, nous sommes des hommes !

Parlons-en !

J’ai ouvert un forum qui nous permettra de discuter des sujets proposés sur ce blog. Bien sûr, vous pouvez aussi me rencontrer en Ardèche, dans notre Oasis mais je souhaite partager aussi avec ceux qui sont éloignés. Vous pouvez donc me rejoindre sur le salon de conversation où je reçois en visioconférence.

Author: Angélique

Savoir écouter les chevaux pour une expérience sensible de la nature
Naturopathe et Ecothérapeute (Une quête de soi avec le cheval pour guide)
Conférencière, Auteur
Études et recherches : Éthologie et cognition comparée

15 thoughts on “Animal Totem : Un compagnon de vie

  1. bonjour, comment vas tu? je ne sais pas qui est mon animal totem, mais j’aime beaucoup les animaux en général, sans nul doute plus que les humains 😉 passe un bon mardi et à bientôt!

  2. J’écouterais ta méditation. J’ai fait 2 expériences de voyage chamanique sur le thème “rencontrez votre animal totem”. Le 1er voyage je n’ai pas voyagé. Mon corps a été très réceptif aux tambours et vibrations mais alors que tous mes “camarades” de voyages ont vu / fait des trucs dignes d’Hollywood, personnellement ca été le noir complet et total. Sur le 2ème voyage disons que j’ai réussi à “m’évader” mais je n’ai rencontré personne. Je me suis sentie poussée un peu comme un félin pousserait son petit hors du nid, je me suis aussi sentie transportée par le vent mais pas d’animal clair. Au quotidien l’éléphant, les oiseaux et les lézards font partis et ont toujours fait partie de mon quotidien en vrai ou en imagerie pour l’éléphant.

      1. Oui c’était en mode “alors je suis rentrée dans un tunnel et je suis arrivée dans une forêt, et là j’ai vu un ours qui m’a guidé vers une caverne, puis je suis montée sur le dos d’un aigle à la conquête d’une montagne, les cheveux aux vents, et puis on a rentré des marmottes …” c’était méga scénarisé et imagé. je ne remets pas en cause la véracité des “histoires ” racontées mais voilà ça m’a semblé tellement “énorme alors que moi j’ai juste vu du noir !

        1. Imaginatif, mais peu commun. Ça ne m’est jamais arrivé un truc comme ça ?. D’ailleurs, nous n’avons qu’un seul animal totem.

Merci de laisser une trace de votre passage, je vous lirai avec plaisir.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.